Retour page d'accueil
Contacter la rédactionP 24.fr

Notes de la rédaction:

La vie de p24.fr

Certains d'entre vous se sont rendus compte que notre site allait cesser d'exister car le webmaster (votre serviteur) ressentait de la lassitude en face du manque évident d'intérêt, et pour le moins de participation, de votre part à notre site....
Et puis,, ce sont d'autres arpètes, P23, P44, P48 entre autres, qui se sont gentiment manifestés, émus de la disparition éventuelle de P24.fr. Ce sont eux qui m'ont donné le "coup de boost" nécessaire pour poursuivre mon activité. Qu'ils en soient ici remerciés.
Notre site est maintenant aussi le leur et nos pages leurs sont grandes ouvertes.


Le livre d'or

Comme il semblerait que nous ayons de plus en plus de visiteurs sur notre site, nous avons remis en ligne le livre d'or.
Ceci vous facilitera les choses pour adresser des messages à tous.

Participez !!!!

Photos souvenirs

A tous ceux qui veulent bien participer à notre site:
Nous manquons de photos concernant Rochefort (la base), et Fès.
Il faudrait que ces photos soient documentées, voire, au moins, identifiées.

Jacky Ecorse nous a fait parvenir quelques rafales de photos, il y en a beaucoup et parfois redondantes avec d'autres dans mon ordinateurs ou déjà en ligne. Je vais donc tenter de trier tout celà.

Je vais commencer par une page regroupant des documents d'époque, puis ce seront les divers lieux et bâtiments, et enfin les photos des camarades lorsqu'ils sont identifiés.

Il me faudra du temps car j'aimerais bien n'avoir que celà à faire !

 

Retrouvons nos classes et nos chambres !

Comme il semble qu'il n'existe pas d'archives à Saintes de la manière dont nous étions répartis en classes et chambres, et que ce serait sympa d'essayer de reconstituer nos "cocons", essayons de phosphorer un peu sur ce sujet on pourra essayer de faire une synthèse à Orléans ?
Pour commencer, J.P. Debailleul, se rappelle de ceci:
Classe 9 à Saintes:  Bodin, Bordier, Bourgeois, Bruyant, Courtois, Debailleul, Dejean, Deriaz, Diaz de Tuesta la Fuente, Durand, Freneuil, Gaudillére, Guillaume, Jeanson, Guyader, Le Tessier, Palluck, Pratt, Simon, Robin, Trinh Van,....Jean Pierre nous situe dans les chambres 7, 8, et 9.  Connaissez vous les autres ?
Il est surprenant qu'il n'y ait personne de la classe 8 à Joinville .....

Rédactions d'articles et de petits éditos

Pour dynamiser un peu notre site il faudrait que quelques uns, qui veulent bien s'essayer à la transcription de nos souvenirs de jeunesse, rédigent quelques lignes à destination des copains, bien sûr, mais aussi pour nos petits enfants, ça les fera sans doute sourire de voir comment l'armée a sû transformer des adolescents en hommes responsables.
Alors voici quelques sujets dans lesquels on pourrait puiser les uns et les autres pour faire un mini article de quelques lignes voire d'une demi-page.
Cette liste n'est, bien sûr, pas exhaustive, au contraire !

On pourrait développer:
La tenue vestimentaire, des godillots à clous au calot fantoche, son entretien et ses modifications autorisées ou non.
Les week-ends à Saintes et à Joinville. Les sorties avec ou sans perm., les moyens d' "évasion", la rue Bégon ou des Mousses...
Le "Quatre temps", Les "Chichis", les misères subies par Rosalie.
Les maraudes nocturnes aux melons et aux raisins verts à Saintes.
La "Trousse petite monture" au poste de police de Saintes.
Le MAS 36, le FM 24-29, La MAT 49, anecdotes au stand de tir du polygone de la marine.
Les motifs de punition amusants, (il y en a de vraiment drôles !).
Nos éducateurs de Narcisse à Tarzan ou d'autres, anecdotes.
Les réfectoires, les moyens d'améliorer l'ordinaire, les colis qu'on partage.
Et bien d'autres ....
Alors, pour commencer, je m'y colle avec le T.A.B.D.T. ......
Ensuite, à vous de jouer ! D'accord ?

Michel Deriaz 

Une épitaphe pour la sépulture de Florent

Lors de notre rassemblement de juin en Vendée, nous avons tous décidé de lui offrir une plaque commémorative à placer sur sa tombe, et nous nous sommes cotisés dans ce but.
Bernard Renson s'est chargé de cette mission, il a repris contact avec Bernadette, l'épouse de Florent, qui se remet doucement de cette terrible épreuve, et, avec quelques camarades P 24,   il est allé déposer cette plaque au cimetière d'Allogny, voyez cette cérémonie ici: Dépose de la plaque commémorative sur la tombe de Florent

Michel Deriaz 

Il nous manque des adresses email

En effet certains d'entre vous ont changé d'adresse email et nous ne les avons pas.
Peut être la votre si vous êtes nouveau sur le net......
Pensez aussi à nous envoyer vos résumés de carrières.

Le forum du site.

Certains  P 24 ont été surpris de la disparition du forum mis en place sur le site il y a quelques mois. Nous l'avons supprimé parcequ'il n'a pas eu le succès escompté, et aussi parcequ'il a fait l'objet d'attaques de robots informatiques. (Ce sont des logiciels qui s'introduisent sur les forums pour y placer des publicités, concernant principalement des produits censés redonner de la vigueur à des organes faiblissants).
Comme, à priori, nous n'avons pas besoin de ces artifices, j'ai fermé la boutique. . . .

C'était notre compagnon .....
Ce 2 juillet 2013, juste avant de partir pour notre réunion de famille, Peïo notre Berger des Pyrénées, nous a brusquement quittés.
Ses reins fatigués ont eu raison de lui.

Certains d'entre vous se rappelleront de lui, Il a souvent participé à nos rassemblements.
Il partageait notre vie depuis 14 ans 
et il nous manque beaucoup.

Michel et Marie-José

3 mars 2015:
Des nouvelles de Pierre Jurvillier.(Par sa fille Isabelle)


"Je me permets de vous donner quelques nouvelles de mon père car il sort du centre de rééducation d’Angoulême le 12 mars.
Il arrive à se remettre debout et à marcher, même difficilement, mais c’est quand même un énorme chemin depuis l’hémorragie survenue le 11 aout.
Il n’a plus d’autres symptômes de cet accident que ses problèmes moteurs à droite, bras et jambe.
Il revient de loin, mais je crois qu’il a retrouvé le moral.
Nous lui avons trouvé un appartement plus adapté à sa situation à Arnay le Duc en Côte d’Or. C’est là que je le conduirai dès sa sortie du centre.
Je ne sais pas s’il pourra, ou s’il aura envie, de venir à votre rassemblement annuel en juin. Nous verrons...
Je pense qu’il va continuer à faire des progrès.
Quand j’aurai ses nouvelles coordonnées, je vous les transmettrai.
Cordialement"
Isabelle Jurvillier

 Retour page d'accueil